7 avril 2022

Il y a un an, Michel Koeniguer nous faisait une sale blague...

Le 7 avril 2021, le mec à la casquette, cet auteur bougon mais diablement attachant, ce raleur impénitent pétri de talent, ce buveur de bières au grand coeur s'en allait... Michel Koeniguer, alors en plein travail sur le tome 3 de Berlin sera notre tombeau, quittait la scène discrêtement, nous laissant avec un grand vide.

Dans quelques jours, ce tome 3 sera en librairie. Michel avait réalisé 18 planches et la totalité du story-board du dernier chapitre de ce qui était son grand oeuvre. Après discussion avec la famille de Michel, il était décidé de confier à Vincenzo Giordano la difficile tâche de terminer l'album. Fabien Alquier et Olivier Speltens apportant, comme pour les deux premiers albums, leurs talents quand aux couleurs.

Nos pensées sont avec toi, Michel. Prosit !