20 décembre 2019

Le dernier des étés : et si on en parle ?

Dans "Le dernier des étés", Alfonso Casas nous emporte dans un voyage temporel, utilisant de multiples techniques visuelles.

Aussi simple que poétique, l’auteur catalan a choisi deux colorimétries différentes. D’un côté les souvenirs rayonnent avec des couleurs plutôt chaleureuses, le présent étant traité de manière monochrome. Un petit air de spleen bien agréable nous accompagne au fur et à mesure de la lecture.

Mais ce n’est pas tout, Il s'est servi de feuilles transparentes, comme pour superposer passé et présent sur une pellicule photo. Car oui, notre machine à voyager dans le temps se trouve entre les mains du principal protagoniste.

Ouvrez grand vos diaphragmes, préparez votre temps d'obturration, et plongez dans cette histoire sans cliché (ou presque).

Alfonso Casas a également réalisé une étonnante biographie de Freddie Mercury